Piur imprimer cette page Imprimer cette page Pour envoyer par courriel cette page Plan du site Plan du site
Le site Web officiel des AA de la Région 90, Nord-Ouest du Québec Lien vers la partie angalsie du site Web de la région 90 Lien vers la version mobile du site Web de la région 90 Besoin d'aide Lien vers le site Web officiel des Alcooliques anonymes de la région 90 Le gros livre des Alcooliques anonymes
 Les archives

Description de tâches  

Archives AA Région 90

Pour voir la présentation du 40e anniversaire de la région 90 en format pdf, cliquez ici

Document de Service du Bureau des Services Généraux

LE PRÉAMBULE DES AA : HISTORIQUE

LE PRÉAMBULE a été d’abord présenté dans l’édition de juin 1947 du AA Grapevine. Il a été écrit par son rédacteur en chef d’alors qui a emprunté la plus grande partie du libellé de la Préface de l’édition originale du Big Book, Alcoholics Anonymous.

À cette époque, le Grapevine commençait à peine à circuler parmi les non-alcooliques et le Préambule visait surtout à leur dire que le les AA sont et ne sont pas. Il est encore fréquemment utilisé en information publique. Avec le temps, il a commencé à paraître dans toutes les publications approuvées par la Conférence et plusieurs groupes des AA l’utilisent maintenant pour débuter leurs réunions.

La version originale se distinguait de celle que nous connaissons tous : 1) Elle disait que « la seule condition pour devenir membre est un désir honnête d’arrêter de boire », et 2) elle ne contenait qu’une brève phrase « AA n’a pas de droits d’entrée ni de frais. »

On demande souvent pourquoi le mot « honnête » a été enlevé. Lors de la Conférence des Services généraux de 1958, un délégué s’est interrogé sur la formule « un désir honnête d’arrêter de boire » et il a soumis que puisque le mot « honnête » n’apparaît pas dans la Troisième Tradition, on pourrait le retirer du Préambule. Pendant la discussion, la plupart des membres de la Conférence ont exprimé l’avis que les AA avaient pris de la maturité, qu’il était presque impossible de définir ce qui constituait un désir honnête d’arrêter de boire et que cette phrase pourrait semer la confusion chez une personne qui serait intéressée au programme. Ainsi donc, au cours de l’évolution des AA, on a cessé d’utiliser cette expression. En 1958, à sa réunion d’été , le Conseil des Service généraux a ratifié le retrait du mot et depuis ce temps, le Préambule ne dit plus que « le désir d’arrêter de boire. »

Au même moment, la phrase « AA n’a pas de droits d’entrée ni de frais » a été clarifiée pour devenir ce qu’on connaît aujourd’hui : « Les AA ne demandent ni cotisation ni droit d’entrée; nous nous  finançons par  nos propres contributions. » La  version actuelle du Préambule apparaît à la page un de chaque édition du Grapevine.

Quand on reproduit le Préambule, on devrait toujours l’accompagner du texte suivant : Copyright © by The AA Grapevine, Inc.

LE PRÉAMBULE DES AA©

Les Alcooliques anonymes sont une association d’hommes et de femmes qui partagent entre eux leur expérience, leur force et leur espoir dans le but de résoudre leur problème commun et d’aider d’autres alcooliques à se rétablir.

Le désir d’arrêter de boire est la seule condition pour venenir membre des AA. Les AA ne demandent  ni  cotisation,  ni  droit  d’entrée ;nous  nous  finançons  par  nos  propres contributions.  Les  AA  ne  sont  associés  à  aucune  secte,  confession  religieuse  ou politique, à aucun organisme ou établissement ; ils ne désirent s’engager dans aucune controverse ; ils n’endossent et ne contestent aucune cause. Notre but premier est de demeurer abstinents et d’aider d’autres alcooliques à le devenir.

Copyright © by The AA Grapevine, Inc.

 


Conformément à l’objectif primordial des AA, se maintenir abstinent et aider au rétablissement d’autres alcooliques, le comité des Archives des Alcooliques anonymes a adopté l’énoncé de mission qui suit :

  «Recevoir, classifier et indexer tout matériel pertinent – documents administratifs, inscriptions au registre, lettres, ouvrages littéraires, objets souvenir et autres – qui pourrait revêtir une importance historique pour les Alcooliques anonymes. Garder et préserver ce matériel et en permettre l’accès, de la façon prescrite par l’archiviste en place avec l’accord du comité des Archives, aux membres des Alcooliques anonymes et aux membres du public qui auraient une raison valable d’examiner ledit matériel, cet accès étant offert pendant les heures ouvrables seulement et toujours en tenant compte de l’anonymat de nos membres.»

Adopté le 29 janvier 1995
Par : Le Conseil des Services généraux d’Alcooliques anonymes

D’où vient l’idée des Archives ? (Le Manuel des Archives, p. 9)

L’idée de rassembler une collection historique des dossiers du Mouvement remonte à l’un de nos fondateurs, Bill W. Au début des années 50, Bill était inquiet parce que « l’histoire des Alcooliques anonymes continuait de se perdre dans la brume. » Sachant que la correspondance administrative était classée plus ou moins bien au quartier général, il a entrepris de mettre de l’ordre dans la documentation à valeur historique. Il s’est occupé personnellement d’enregistrer les souvenirs de quelques anciens dans la région de Akron/Cleveland ; il a envoyé des boîtes entières de cassettes vierges à d’autres anciens pour les encourager à enregistrer leurs propres souvenirs.

  La vision à long terme de Bill renfermait un message qui vaut toujours pour les Archives aujourd’hui. Comme il l’a dit : « chaque nouveau tournant inattendu dans l’évolution (des AA) recèle une masse impressionnante d’événements marquants et d’expériences vécues, des histoires à foison… Il n’est pas difficile de rendre compte des faits, c’est-à-dire de citer la date d’arrivée des personnes, de mise sur pied des groupes, etc. Ce qui est plus difficile, c’est de cerner l’ambiance qui régnait au moment où ces choses sont arrivées et de recueillir des anecdotes qui puissent donner vie aux récits des premières expériences. »

  Après plusieurs décennies de travail acharné pour recueillir et trier le matériel, une cérémonie a eu lieu en novembre 1975 pour marquer l’ouverture officielle des archives du BSG.

  Depuis lors, les archives du BSG et les administrateurs siégeant au comité des Archives du Conseil des Services généraux ont proclamé l’importance du service dans les archives pour assurer la pérennité de notre Mouvement. Le résultat de ce travail, c’est que presque toutes les régions ont mis sur pied leur propre collection d’archives et l’on observe d’importants progrès en ce sens au niveau des districts.

  Les archives historiques nous aident à scruter nos expériences quotidiennes de rétablissement et à nous référer à des partages d’expériences passées. En faisant la part entre le mythe et la réalité, nous veillons à ce que notre message original de rétablissement, d’unité et de service demeure inchangé tandis que notre Mouvement se modifie, s’accroît, s’étend et se renouvelle constamment.

  On associe normalement les archives avec le passé, mais elles sont aussi reliées à nos valeurs. Nous consignons des documents qui ont une valeur permanente afin d’être en mesure de nous référer encore et toujours aux sources originales.


Bulletin Régional

Historique du Bulletin Régional

Dès le début de notre région, les membres du comité régional ont reconnu l’importance d’un bulletin pour véhiculer les nouvelles concernant notre région, tel que suggéré dans le Manuel du Service chez les AA.
(Manuel du Services, page S38, bulletin régionaux).

Document PDF de 14 pages sur l'Historique du Bulletin Régional


HISTORIQUE DES BOX 4-5-9 ANGLAIS/FRANÇAIS

«A.A. Exchange Bulletin anglais» fût le premier bulletin de nouvelles des Alcooliques Anonymes du monde entier. Sa première parution a eu lieu en janvier 1956, le prix de l’abonnement était de 1,00 $ par année.

Février 1963, la description du bulletin est changée pour «Nouvelles du Bureau des Services généraux des A.A.»

Décembre 1966, le nom du bulletin est changé pour «Box 4-5-9» en gardant la même vocation et en continuant l’ordre de numérotage du «A.A. Exchange Bulletin».

En juin/juillet 1975, son prix d’abonnement annuel est majoré à 1,50 $ et en avril/mai 1990 il sera de 3,50 $.

Le premier numéro du «A.A. Exchange Bulletin français» fût publié en octobre 1963 par les Éditions Françaises du Québec, ces traductions étaient autorisées par «AA Exchange Bulletin».

Le premier Box 4-5-9 français fût publié en janvier 1968, son prix d’abonnement était de $1.00 par année. En août/septembre 1975 il sera majoré à $1.50 et en avril/mai 1990 à 3,50 $.

Vous pouvez consulter les Box 4-5-9, français et anglais sur le site officiel des Alcooliques Anonymes à l’adresse courriel suivante, www.aa.org dans la section Publications A.A.

Lien vers le Box 459 en français

Vous pouvez nous rejoindre à l’adresse courriel suivante : arch@aa90.org

Lien vers présentation des serviteurs de la région 90 de 1976 à 2008 (Téléchargement d'un diaporama).

 

Vers le haut de la page

 

Tous droits réservés - AA Région Nord-Ouest du Québec (90)